Angkor Vat, la puissance Khmer

Angkor Vat est un peu plus que le plus grand temple d’Angkor. C’est la fierté nationale, le symbole de la puissance du Cambodge, d’un passé glorieux sur lequel la nation khmer s’appuie pour croire en des jours meilleurs. Le drapeau national est ainsi flanqué des tours du temple Angkor Vat.
Imposant par ses dimensions, ses tours et sa richesse iconographique, Angkor Vat vous rend tout petit et plein d’humilité… C’est le symbole de l’âge classique khmer. Le plus grand souverain de l’époque angkorienne, Sûryavarman II l’a érigé pour en faire son temple d’Etat. Son règne de 1113 à au moins 1145 fut un règne complexe mais à l’apogée de la puissance khmer dans la région. Ce temple en est l’expression la plus marquante.


Les temples de pierres à Angkor sont dédiés aux dieux, les habitations étant en bois. Angkor Vat est dédié à Vishnu.Le début du XIIème siècle est une période de guerre. Le vaste empire khmer recouvrant toute l’Asie du Sud Est se heurtait régulièrement à deux peuples: les Chams, plutôt au nord du Cambodge actuel et au Laos et aux Thais (à l’ouest du royaume), les futurs thaïlandais. Les guerres entre ces peuples sont très fréquentes et Angkor sera mis à sac par la suite par ces peuples. Comme tout grand édifice publique, Angkor Vat regorge de bas relief, très fins et très expressifs, comptant les différentes campagnes guerrières, mêlés à toutes les croyances bouddhistes et brahamiques (tout droit venues d’Inde). Vous passez des heures à découvrir l’histoire khmer à travers ces bas relief, la lutte du bien contre le mal, les exploits de Vishnu, les batailles de Shiva, la puissance de Sûryavarman II… vous vous plongez dans l’univers khmer de l’époque, une sorte de tourbillon historique et pour peu que vous soyez fasciné, vous vous imaginez presque à vous battre contre les Chams à barbichette (ils sont représentés ainsi) aux cotés de vos compagnons khmers… et lorsque vous détournez le regard de ces véritables bandes dessinées de pierre, vous tombez nez à nez avec une sensuelle danseuse qui vous sourit tout simplement


A moins que ce ne soit un bas relief de plus…

Related posts

Leave a Comment