Plongez sous le Trocadéro dans l’Aquarium de Paris

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Si vous vous baladez du côté du Trocadéro à Paris vous serez sans doute fasciné par le tour Eiffel, le Palais de Tokyo, le musée de l’Homme… Mais savez-vous ce qu’il se cache sous le Trocadéro ? 5.3 millions de litre d’eau. Non, ce n’est pas la réserve en eau potable de la ville de Paris ni une piscine construite pour Zlatan Ibrahimovic. C’est l’Aquarium de Paris ! Et oui, appelé aussi Cinéaqua, c’est 43 bassins, 10 000 poissons et végétaux dont 38 requins qui se cachent au coeur de la colline Chaillot et que je suis allé découvrir la semaine dernière.

aquarium-cineaqua-paris (8)

L’aquarium dont Jules Verne s’est inspiré

C’est en organisant l’Apéro du Jeudi au Taisho, la terrasse éphémère de l’Aquarium que j’ai vraiment pris conscience de l’existence de ce petit océan en face de la tour Eiffel. Totalement enterré, l’aquarium est invisible de l’extérieur. Un aquarium qui ne date pas d’hier. Dès 1867, l’Aquarium du Trocadero ouvre ses portes. Le plus grand du monde à l’époque. Il inspira même Jules Verne pour 20 000 lieux sous les mers. Après des travaux, des fermetures, bref plus de 139 ans de vie, l’Aquarium de Paris, rebaptisé Cinéaqua réouvre ses portes en 2006 dans sa configuration actuelle.

Son nouveau nom, Cinéaqua fait référence à tout l’équipement vidéo installé : salles de cinéma pour documentaires, équipement vidéo pédagogique à côté des bassins, le spectacle est principalement dans les bassins mais pas que.

Pour bien commencer la visite, nous avons commencé par le brunch de l’Aquarium. Manger en tête à tête avec les poissons est vraiment reposant malgré l’ambiance très familiale animée par les bambins. Car oui, l’aquarium est vraiment tourné vers les enfants.

aquarium-cineaqua-paris (11)

aquarium-cineaqua-paris (1)

Le gang de requins du Cinéaqua

Pour ne rien vous cacher nous n’avons pas vraiment suivi le parcours proposé par l’Aquarium. Nous avons préféré papillonner, enfin nager un peu à contre courant et nous balader dans ce vaste espace bleu où tout semble un peu plus calme qu’à l’extérieur. L’une des fiertés de l’aquarium c’est le bassin à requins. Et on comprends vite pourquoi. A les voir nager avec les autres poissons, on sent tout de suite une certaine « majesté », une prestance, un regard que les autres poissons n’ont pas. Même si on n’est pas en face de requins blancs de 15 m, on est impressionné.  Le plus facile à identifier c’est bien entendu l’amiral Ackbar (remarque so geek) le requin marteau. Mais il n’est pas seul : 30 requins sont présentés (15 pointes noires, 5 gris, 5 marteaux, 2 nourrices, 3 zèbres requins).  Pas évident à prendre en photo les loustics.

aquarium-cineaqua-paris-requin

Le balais hypnotique des méduses

Je ne pensais pas être autant intéressé par l’aquarium. Pour un musée on parle de muséographie : la mise en place des collections, l’animation, la présentation… la muséographie de l’Aquarium est riche, vivante, pertinente… bref passionnante.
L’espèce qui m’a peut-être le plus fasciné ce sont les méduses. L’aquarium vient d’inaugurer son Medusarium (et oui) (février 2016)  et la beauté des bassins m’a scotché. On est plus proche de l’oeuvre d’art que de l’observation d’une espèce maritime.

aquarium-cineaqua-paris (3) aquarium-cineaqua-paris (4)

Le royaume sous-marin des enfants

Comme je vous le disais, l’Aquarium a beaucoup été pensé pour les enfants. Et bien pensé. Il y a des petites surprises, des attentions un peu partout. Chaque salle a son navire en Lego par exemple, une des salles reprend l’univers du Nautilus (la boucle est bouclée : Jules Verne s’étant inspiré de l’aquarium pour son 20 000 lieux sous les mers) avec notamment une barre à tourner. On a aussi bien apprécié la diversité des angles de vue (qui permettent de renouveler la curiosité des petits et des grands) : 55 points de vision différents sont répertoriés sur le site. En dessous, dessus, dedans… le top restent ces bulles qui vous mettent « dans » le bassin des requins. La sensation est vraiment spéciale, mon petit garçon ayant même eu un peu de mal à se mettre dedans.

aquarium-cineaqua-paris (7)

L’expérience insolite et très bien vue pour les enfants (et même pour les adultes) est aussi le bassin où l’on peut venir caresser les poissons. Oui, oui les poissons viennent vous voir et vous pouvez vraiment les caresser. Les enfants sont bluffés. Nous aussi.

aquarium-cineaqua-paris (2)

Et dans le coin des mers chaudes, les fan de Disney ne louperons pas Nemo, le poisson clown.

Mais pour les enfants, la vraie sensation sera peut-être ce spectacle aquatique où une sirène et un prince plongeur se rencontrent au milieu des poissons. Là aussi la bonne idée : on propose aux enfants de se faire prendre en photo avec la sirène dans l’aquarium.

aquarium-cineaqua-paris (10)

On passe donc un excellent moment (comptez 2 heures pour la visite), hors du temps, au milieu des poissons et dans les entrailles du Trocadero, à s’émerveiller devant ce que la nature peut nous offrir de plus beau. Pour ceux qui veulent tout apprendre de cette faune maritime, les panneaux pédagogiques, les films, les vidéos, les schémas vous accompagnent parfaitement dans votre soif de savoir.

aquarium-cineaqua-paris (5) aquarium-cineaqua-paris (6)  aquarium-cineaqua-paris (9)

Merci à l’Aquarium de Paris pour cette belle invitation.

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

Leave a Comment