Carcassonne, terminus tout le monde descend

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Suite et fin de mes aventures navales sur le Canal du midi ! Nous devions rendre l’Apéro Boat à la société de location de bateau le samedi matin 10h. L’objectif était donc d’arriver le vendredi soir au port de plaisance de Carcassonne pour profiter de la soirée et ne pas avoir à se réveiller aux aurores. Nous voguions donc bon train, la tête encore pleine de nos émotions de la veille.

canal-midi 462

Et puis ce fût le drame : alors que nous patientons gentiment au bas d’une écluse, il est arrivé. Sans se presser, zen, Ray-Ban sur le nez, polo blanc, petit pull attaché en noeud autour du cou, cheveux en arrière légèrement gominés, le professionnel du canal. Il y en a de plusieurs espèces, là nous avions à faire à un homo penichus restaurantus luxus. Comprenez une superbe péniche, faisant chambre d’hôte et restaurant (une superbe table de dîner était dressée sur le pont). Une péniche pilotée donc par ce que vous mesdames appelleriez un beau gosse. Il faut avouer qu’il maitrisait parfaitement sa péniche qui devait faire dans les 30 m (3 fois notre bateau) : on aurait dit un pilote conduisant sa Jaguar, d’une main, sans forcer.  Bref le temps que nos coéquipières referment leurs mâchoires inférieures, l’homo penichus se positionne pour prendre la triple écluse qui nous était promise. La loi du canal est impitoyable et bien que nous étions en train de voir sous nos yeux notre soirée carcassonnaise s’évaporer, nous ne pouvions rien faire car les professionnels du canal sont prio. 1h30 plus tard, nous pouvions reprendre le cours du canal en mettant les moteurs à toute vapeur (oui je sais c’est du gasoil mais bon).


L’ambiance était tendue, j’avais mis aux fers le vice capitaine pour rébellion (je n’aimais pas sa coiffure du jour), et j’avais donneé l’ordre à MaMel de se mettre en proue du bateau avec les bras écartés pour faire peur aux bateaux devant, pour qu’on puisse doubler tout le monde.


Ca a plutôt bien marché, puisque nous avons rattrapé un peu de notre retard, mais pas assez pour arriver le vendredi soir à Carcassonne. Les écluses de Fresquel (pour ceux qui connaissent mon nom, ça ne vous rappelle rien ?) furent la dernière barrière infranchissable puisque fermées. Mais les écluses Fresquel ne sont en fait qu’à quelques kilomètres de la préfecture de l’Aude, Carcassonne. Une broutille pour les cyclistes entraînés que nous étions. Ni une, ni deux, cheveux au vent, la pédale souple, voici l’équipage de l’Apéro Boat à l’abordage de Carcassonne. Quelques photos de la cité de Dame Carca  :

Dame Carca elle-même

canal-midi 481


A Carcassonne ce qu’il faut voir évidemment, c’est la cité médiévale du XIIème/XIIIème siècle construite par la famille Trencavel et classée patrimoine mondiale de l’UNESCO. Rues médiévales pavées, chapelles, fortification, un vrai plaisir que de se balader dans ce bout d’histoire en pierre. Petit point d’histoire : le roi de France a récupéré tous les territoires de la famille Trencavel grâce à la croisade des albigeois, organisée par le pape (et le roi de France) contre les cathares, que le vicomte Trencavel avait choisi de protéger. Une période bien sympa…

Question restos vous aurez droit à tout : de l’usine à touriste au petit bijou culinaire qu’on a déniché. Comme je suis sympa, je partage : l’Auberge des Lices. Une petite cours intérieure vous met à l’abri de la meute de touristes et dans les assiettes c’est la fête : terrine de pot au feu accompagné de son bouillon, caille poêlée sur sa galette de céleri rave et pomme de terre, cochon de lait médiéval au miel de Corbières (c’était mon plat et c’était divin !)… pour 20/30€ pour vous serez servi comme le vicomte Trencavel lui-même.


Mais voilà il était temps de dire au revoir à l’Apéro Boat. Le samedi nous avons tranquillement terminé les quelques kilomètres qui nous séparaient de la base nautique finale de notre petite croisière. Un dernier coup de balais pour rendre le bateau bien nickel et on laisse les clés. On se retourne un dernière fois sur le beaauuuuuu bateau et on marche droit devant, la larmichette à l’oeil et avec l’envie de dire un gros merci à France Passion Plaisance !

Rassurez-vous, je vous prépare une petite vidéo complète sur cette croisière Apéro Boat et merci à la société de location bateaux.

 

 

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

2 thoughts on “Carcassonne, terminus tout le monde descend”

  1. Jef

    Et bien j’ai hâte qu’on me réinvite pour tester tout ça ! 🙂

  2. Cette ville est magnifique. Je ne désespère pas d’y faire un halte un jour. Merci pour ce partage !

Leave a Comment