Un week-end à Turin avec de jolies surprises

Un week-end à Turin ? Si l’idée d’un week-end à Rome a inspiré Etienne Dao, j’espère qu’à mon tour, sans avoir le talent d’Etienne, je vous inspirerais l’envie de vous envoler pour Turin 2 ou 3 jours.

Car oui, j’ai eu la chance de vivre un joli week-end dans la capitale du Piémont, l’une des grandes cités du nord de l’Italie, Turin.

Si l’on ne pense pas de tout suite à Turin pour s’offrir un petit voyage en Italie, il va vite falloir repenser tout ça !

Car j’ai eu de très belles surprises pendant mon séjour à Turin, vous allez voir !

En fin d’article je vous donne 3 bonnes adresses pour boire un verre ou manger un bout.

Mon week-end à Turin : balades et visites

Au petit bonheur des galeries

Tout autour de l’épicentre turinois, la piazzetta reale et la piazetta castello, vous trouverez un méandre de galeries couvertes qui font tout le charme de cette ville..

Boutiques, bars, restaurants, le cadre est magnifique pour une balade.

La ville a gardé le quadrillage romain et il est donc assez facile de s’y retrouver.

On surprend de magnifiques galeries de l’époque du roi Victor-Emmanuel II, les vestiges d’un quartier romain qui a quasiment disparu, des façades colorées, des palais baroques, voir même par exemple le marché de la piazza Palazzo au tapis de lumière signé Buren (à voir plutôt la nuit) ou encore un piercing sur un immeuble du XVIIIème siècle, piazza Corpus Domini avec du côté populaire de la ville le sang rouge du peuple et de l’autre côté du piercing le sang bleu du roi.

week-end turin week-end turin week-end turin

A découvrir : 6 visites à ne pas louper à Turin

Le Turin des Rois

Une rapide histoire de la Savoie pour comprendre

Voilà l’histoire d’un état qui est assez peu connue, la Savoie.

A part la tartiflette et la piste bleue que tu descends chaque hiver, avoue, tu ne connais pas si bien que ça la Savoie.

Et c’est là où tu me dis, mais la Savoie, Turin quel rapport ?

Et ben pas la tartiflette en tout cas.

Non en fait à force de politique et de bonne gestion, les ducs de Savoie, qui depuis le Moyen-Age essayaient de ne pas se faire croquer par les voisins français ou espagnols, ont fini par hériter du Piémont et d’y implanter leur capitale à Turin, à l’abri des français derrière les Alpes.

Des français qui vont proposer un deal en or aux ducs de Savoie : en échange de la Savoie, les français amènent l’Italie entière sur un plateau à la famille de Savoie, en les aidant à l’unifier. Je simplifie un peu mais c’est bien l’idée  et entre être roi de la tartiflette et du ski et être roi de l’Italie, on n’hésite pas longtemps.

Palais royal et Palais Carignan

palais royal turin

Turin est donc une capitale royale.

Entre le palais royal, le palais Madame ou encore le palais Carignan nous avons eu un bel aperçu du baroque turinois.

palais Carignan turin

Le palais Carignan (ci-dessus) est parfois considéré comme le plus bel édifice baroque de Turin.

Il a vu naître le premier roi d’Italie, Victor Emmanuel II en 1820. Il a abrité le parlement italien de 1861 à 1865.

Bref un beau bâtiment historique qui s’inspire, comme c’était de coutume à l’époque de l’architecte (1679), Camino-Guarino Guarini, du style romain. Sa façade toute en courbe vaut le détour.

Et puis juste en face vous pourrez toujours vous offrir un eskimo glacé chez l’inventeur de l’eskimo, Pepino !

Le palais Madame

Le palais Madame fut la résidence principal de deux régentes : en 1637 c’est Christine de France qui en fit sa résidence principale, et 60 ans plus tard c’est Marie Jeanne Baptiste de Savoie qui s’y installa.

A l’étage vous vous plongerez dans une atmosphère toute XVIIème : boiseries, marqueteries, glaces vous offrent un aperçu de la vie de château. D’ailleurs on s’y est cru avec Charlie et Mlle X (surtout Charlie quand même qui était totalement raccord avec la tapisserie – un grand bravo Charlie) :

palais madame

D’où son nom de palais Madame. Superbe façade du XVIIème qui contraste avec la façade arrière du bâtiment restée plus primitive, en brique rouge avec deux tours de garde,  escalier monumental, ce palais a gardé un je ne sais quoi de princesse.

Ce palais accueille le musée Municipal d’Art Antiques. Un nom qui sonne un peu creux et pourtant c’est une superbe collection sur plusieurs étages qui vous attend. C’est au rez-de-chaussée dans la salle réservée au Moyen-Age que j’ai le plus passé de temps. Surement mon petit côté chevalier.

turin palais madame turin palais madame

D’ailleurs, nous avons terminé cette visite en mode princesse : une dégustation de chocolat comme au XVIIème siècle !

Où manger ou boire un verre à Turin ?

Où manger au low fastfood italien ?

low fastfood turin low fastfood turin

On a découvert un concept insolite pour un petit encas pendant votre visite de Turin : le M** Bun.

C’est un restaurant lancé par un collectif d’éleveurs bovins et d’agriculteurs de la région. Résultat tout est du coin : de la viande aux patates en passant par le Cola et la bière ! Et puis en plus d’être du coin… c’est bon ! Car question viande vous êtes vraiment gâtés, le Mac Bun propose même différents tartares (nickel pour ton petit régime protéiné !).

Adresse : CORSO SICCARDI 8/A (ANGOLO VIA CERNAIA)

Où boire un verre dans bar branché à Turin ?

Piazza Vitorio Veneto, plus précisément le petit bar à la mode du moment, la Drogheria.

Belle terrasse, carte des cocktails vertigineuse, ambiance plutôt cool (si l’envie te vient de taper le baby, t’es le bienvenue), c’est la première adresse que je vous recommanderais.

On a adoré notre petite bière en terrasse là-bas.

Adresse : Piazza Vittorio Veneto, 18/D, 10123

Quelle spécialité goûter à Turin ? la brioche sicilienne

Après la visite du musée du cinéma, si passionnante soit-elle, il me fallait un petit remontant, quelque chose de simple et léger, de quoi pouvoir enchaîner sur une nouvelle visite. @_Xtinette, sicilienne d’origine me conseilla vivement la brioche sicilienne. Et je n’ai pas été déçu : une belle brioche remplie de glace ! Simple oui, mais pour le léger on va repassé, et je ne vais pas m’en plaindre :

Turin_brioche_sicilienne Turin_brioche_sicilienne2

Où déguster un chocolat chaud comme au XVIIème siècle ?

Car vous le saviez peut-être mais moi non, Turin est l’une des capitales du chocolat !

degustation chocolat turin

Le duc Emmanuel-Philibert de Savoie ramène à Turin de ses campagnes d’Amérique du Sud (il est alors général dans les armées espagnoles) du chocolat, bien avant que les parisiens ne le découvrent.

degustation chocolat turin

S’en est suivi toute une mode du « chocolat de santé » : entre 14h et 22h les turinois les plus aisés pouvaient prendre jusqu’à 10 tasses de chocolat pur (eau, sucre et cacao) !

Même le Pape décréta le chocolat admissible lors du jeun du carême. 2 tasses ont été un pur régal pour ma part largement suffisant.

Nous avons respecté la tradition à la lettre : violonistes pour la musique, main gauche sur la hanse pour pouvoir faire tremper ses petits gâteaux… au top les aristo blogueurs !

Adresse : Piazza Castello, 10122

Où manger un bâtonnet glacé chez son inventeur ?

inventeur batonne glace turin

Juste en face du palais Carignan, vous pourrez toujours vous offrir un eskimo glacé chez l’inventeur de l’eskimo, Pepino !

J’ai eu la chance d’être invité pour un week-end à Turin par l’office de tourisme de Turin, le groupement d’hôtels Incoming Experience et la SNCF.

2 thoughts on “Un week-end à Turin avec de jolies surprises”

  1. Turin n’est certainement pas la plus belle ville d’Italie mais on n’a souvent parlé de son charme incontestable et de ses délicieux cafés ou restaurants.
    Je vais me faire mon propre avis car je pars pour Turin début août

    1. AvatarJef

      yes, profites en bien !

Leave a Comment