Djerba la toute douce

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Après l’aventure et les sensations fortes, le dernier chapitre de notre voyage tunisien était dédié à la douceur de vivre à la tunisienne façon resort, voir même luxe. Et première étape de la cession douceur : Djerba la douce ! 

Alors oui je vous connais, vous qui aimez les petits coins tranquilles, les découvertes insolites loin des touristes, vous allez me dire : « Djerbaaaaa ?! Le coin des clubs de vacances et des lowcost ?! ». J’avoue ça m’a un peu effleuré l’esprit mais j’ai eu quelques bonnes surprises à Djerba et puis l’île a eu quelques visiteurs légendaires comme Ulysse dans le récit d’Homère, l’Odyssée alors… (même si il y a débat, l’île des lotophages de l’Odysée ne pourrait être Djerba comme on le dit généralement). Alors pourquoi pas moi (« purée le melon qu’il a pris… »).

D’abord la douceur de vivre, ça commence par l’hébergement, avec ce paysage au balcon de sa chambre (l’hôtel Radisson Park Inn) :

et au petit-déj…

et avec en prim le petit déj avec Sophia… cadeau !

Ensuite sur une île il y a toujours et forcément une histoire de bateau mais à Djerba c’est un peu spécial puisque c’est un des hauts lieux de la piraterie du haut moyen âge. Figurez vous que Barberousse lui-même, y avait ses bases au XVIème siècle ! D’ailleurs c’est marrant d’apprendre que Barberousse, ça n’a rien à voir avec la barbe du corsaire mais son surnom ottoman entendu par les français : Baba Arudj. Et sur Djerba, du bateau pirate on en voit… au déj’ :

D’ailleurs un serveur quelque peu mal élevé a été sèchement puni (en plus je crois qu’il a aimé ça) :

… et dans les promenades puisque pour aller jusqu’à l’île aux flamands, devinez quel bateau on a pris ? Un bateau pirate ! Pour être franc ni le petit tour de bateau pirate (musique à donf façon club med), ni cette île ne m’ont vraiment emballé. A part ce moment assez exquis où Adel, notre guide légendaire, dans sa tentative de stand up paddle nous a offert des chutes mythiques qui nous ont valu des heures de fou rire. J’essayerais de vous montrer quelques vidéos, superbes.

En attendant les dossiers, le petit port et ses milliers de cruches, rien à voir avec les copines de voyage, non, ce sont en fait des cruches en terre cuite, véritables piège à poulpes :

Bon sinon y en a qui bossent (ou qui font semblant) :

Un peu de douceur…

 

Sinon comme tous les soirs, la Mouss’ Mobile fait la voiture balais et ramène ses proies à l’hôtel :

Après un dernier verre dans l’un des bars assez sympas de Djerba…

…  je me suis endormi (seul) au doux son des vagues (je n’étais pas à côté de la chambre des Mouss’), je ne me doutais pas de la dernière journée bien particulière qui nous attendait…

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

4 thoughts on “Djerba la toute douce”

  1. Il y a de magnifiques paysages qui rendent vraiment du plus bel effet en photographie. Si le but était de nous donner envie, c’est réussi.

  2. Ô Djerba

    Merci pour ce petit coup de projecteur sur Djerba.
    Rassurons les voyageurs, l’île ne se résume pas aux hôtels, à la plage et aux bateaux pirates…

    1. Jef

      C’est déjà pas mal 🙂 mais si vous avez d’autres infos sur Djerba on est preneur !

  3. Pour découvrir Djerba, il ne faut pas hésiter à se rapprocher de la population. Sur l’île, on peut facilement sympathiser avec des résidents (locaux, expat..), des commerçants, des artisans, et grâce à eux obtenir des conseils bienveillants, débusquer des bons plans ou de bonnes adresses.
    Au niveau culturel, l’île regorge de trésors (musées, sites religieux, vestiges…). A l’été 2014, Djerbahood, véritable musée du Street-Art à ciel ouvert, est né, c’est aujourd’hui devenu l’un des sites culturels incontournable de l’ile !
    Côté hébergement, on trouve sur l’ile des maisons d’hôtes exceptionnelles dans des habitations typiques (Menzel), on peut également dormir à quai sur un bateau à la Marina de Djerba..

Leave a Comment