Etape à Kampot

Une premier journée de ride déjà pleine de surprise dans les jambes, j’étais assez heureux d’arriver dans la petite ville de Kampot. Kampot à l’extrême sud du Cambodge, petite ville côtière du golf de Thaïlande. Point de chute parfait pour explorer le sud du pays. Pour nous ça sera l’étape d’une nuit. Le plan initial était de faire un tour dans le sud et de remonter sur le nord. Ca c’était avant que je ne serre mon moteur.

Point route

– étape entre le J1 et J2 de notre parcours
– plus de moto pour moi pour l’instant
– départ le lendemain matin pour rejoindre Phnom Penh en bus

Par pitié l’apéro

Car évidemment cette panne a changé mes plans. Le loueur (souvenez-vous Grease Monkey) ne s’est pas vraiment montré coopératif. Rien à foutre que je sois bloqué au beau milieu de la campagne à cause de son moteur pourri. Les frais de remorquage jusqu’à Kampot étaient pour ma pomme. J’essaye d’obtenir qu’il me livre à Kampot une nouvelle bécane pour que je puisse continuer mon petit périple dans le sud. Peine perdue. Le loueur veut bien prendre à sa charge le rapatriement de la moto et de moi même sur Phnom Penh mais c’est tout. Petite cerise sur le cake : il me propose une moto 10$ plus chère par jour pour que je puisse repartir. Au lieu de 15, 25. Certes selon ses dires la moto était meilleure, mais c’est le même mec qui m’avait assuré 24h plus tôt que sa moto était comme neuve. Bref j’allais régler mes comptes le lendemain à Phnom Penh. Pour ce soir il fallait passer à autre chose.

Et quoi de mieux qu’un petit apéro en bord de fleuve pour se détendre ?! Kampot est une charmante petite ville à taille humaine. Tout est à 10 minutes à pied des rives du fleuve. Petite pinte d’une bière fraîche servie dans un petit bar tenu par un couple d’allemands dans la cinquantaine. On respire, on est bien Tintin.

kampot_cambodge

kampot_cambodge2 kampot_cambodge3

Le pays de l’or noir

Non à Kampot on n’a pas de pétrole mais du poivre. Oui le poivre de Kampot est peut-être l’un des meilleurs au monde. Même si sa culture est millénaire, ce sont les français qui ont bien développé la ville notamment pour la culture de ce précieux poivre. Les meilleurs restos de Paris ne servaient à une époque que du poivre de Kampot. Dans leur folie, les khmers rouges ont failli mettre fin à tout ça. Heureusement quelques irréductibles ont su préserver cette richesse et aujourd’hui le poivre de Kampot renaît petit à petit. On ne s’est pas fait prier pour le goûter accompagné d’un crabe dans un charmant resto sur pilotis.

kampot_poivre_crabe

Vous remarquez sur la photo deux accessoires essentiels qui nous ont accompagné tout le voyage : une bombe anti-moustique et de la bière Angkor. Les deux sont indispensables à un bon voyage au Cambodge.

Mais déjà la petite ville de Kampot est bien calme, la nuit tombée, de nouvelles aventures nous attendent demain (et dès le lever), il est temps de se laisser emporter par la nuit…

 

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 

Related posts

Leave a Comment