Une nuit dans le désert

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Si Tozeur est aussi appelée, la porte du désert, ce n’est pas pour rien… car après avoir découvert le vert intense des palmiers, nous allions au devant du jaune et du orange du désert…

Jour : 3
Lieu : nulle part dans le désert du Sahara
(enfin un peu au sud de Tozeur on va dire)
Petit indice routier : à voir ses panneaux sur le bord de la route, on se dit que non seulement Paris est à des années lumières mais que la nature, et le désert commencent à prendre leurs aises.


D’ailleurs le paysage change petit à petit : villages, palmiers, puis quelques maisons éparses, de moins en moins de végétation, puis vous êtes sur une route dans le désert. Alors pas encore les grandes dunes mais de chaque côté de la route goudronnée, du sable à perte de vue. Aux rares carrefours contrôle d’une police bien bien armée (genre kala dans les mains), histoire de nous rappeler que le désert, c’est pas le far west mais ça pourrait l’être !


Et puis vint le moment où nos petits vans ne suffisent plus. Il va falloir rentrer dans le vif du sujet, rentrer dans le désert avec deux bons vieux 4×4 Toyota et des pilotes du coin.



Vous avez envie de voir comment ça fait le 4×4 dans les dunes ? Je vous emmène avec nous dans le 4×4 pour 1 minutes 14 secondes.

Sinon le 4×4 dans le désert, ce n’est pas seulement pour se taper la tête contre le toit de la voiture. Non, ça permet aussi de tomber sur des coins superbes :

mon meilleur profil

Et puis il y a les petits moments de pause (cliquer sur la photo) :

 Et puis le soleil a décidé de se coucher… le con.

Et qui dit soleil qui se couche, dit bivouac. Attention, bivouac de luxe : les tantes étaient déjà montées et le dîner préparé par des locaux.

Une fois installés, nous avions rendez-vous avec la nuit. Et la nuit dans le désert, c’est quelque chose. Bien sûr il y a le dîner tunisien, autour d’un bon feu, avec les bonnes blagues d’Adel (toujours), les commentaires acérés de MaMel… mais il y a aussi ces petits moments où on cherche l’isolement, pour faire une photo, pour profiter de l’espace et du silence, pour profiter de sa nouvelle petite copine… et il faut bien le dire c’est magique. Je comprends maintenant les amoureux du désert.

Il a fallu rejoindre son petit duvet. Finalement contrairement à ce que je craignais la nuit fut bonne. J’avais le bon coloc’ (pas de ronflement ou autre), pas de bêtes (bah ouais c’est con mais je m’attendais à me faire dévorer par des milliers de scorpions), pas trop froid… ah si cette bouteille d’eau qu’Adel a décidé de vider pas loin de notre tente… ah… non ce n’était pas une bouteille d’eau. Poésie du désert…

Il est 5h, le désert s’éveille.

 

Là aussi, j’avais pas une énorme envie de me lever à 5h du mat’, même pour le désert…  et bien ça s’est fait totalement naturellement… Un dernier sourire avant de partir…

Nous continuons notre parcours avec une journée fun dans le désert… une journée de ouf 🙂

A suivre…

 

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 

Termes de recherches :

  • description dun endroit desert avec la nature la nuit

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

1 thought on “Une nuit dans le désert”

  1. Mangeart Timothée

    Salut,
    J’aime beaucoup tes photos, avec de belles lumières. Est-ce que tu m’autorises à en utiliser une pour une plaquette de présentation de mon association ? On est un groupe d’étudiant qui essayons de monter un projet de photovoltaïque dans un village du sahara algérien (ça s’appelle « chams »)
    Merci
    Timothée Mangeart

Leave a Comment