Le concept du hamak sur le Mékong

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Je reprends le fil de mon récit de mon périple en Asie du Sud Est de février 2006 que j’avais laissé à la frontière du Cambodge et du Laos. J’entrais donc enfin de ce petit pays qui m’était proche pour diverses raisons mais que je ne connaissais pas du tout. Ma première vision comme souvent dans ce voyage, c’était par le Mékong que j’allais l’avoir avec les 4000 îles.

4000-iles-laos (5)

 4000-iles-laos (1) 4000-iles-laos (2)      4000-iles-laos (8)

La nuit du backpacker

Nous avions décidé, Sylvain et moi, de sacrifier au rituel backpacker du coin : passer une nuit sur une des 4000 îles du Mékong devenu très large dans cette zone. Mais une nuit à la paysanne ! et oui vous vous retrouvez donc sur une petite île, logé dans des petites chambres avec un minimum de confort : un lit, un ventilo, une moustiquaire (on est au beau milieu du Mékong), une douche à tuyau d’arrosage dans une cabane, pas d’électricité dans les chambres et des toilettes communes.

4000-iles-laos (6)

4000-iles-laos (7)
Un petit jus de betterave pour Sylvain plus une photo souvenir en bonus

 

Chez Madame Pi

Mais c’est bien ça qu’on vient chercher chez Madame Pi et ses voisins: un peu plus d’authenticité et un peu moins de confort. Et c’est bien ce qu’on y trouve! Nous avons exploré notre petite île en une heure, marché au milieu de champs, croisé quelques paysans, un singe domestique qui me serra la pince (si si c’est vrai!), discuté avec Madame Pi qui avait quelques vieux souvenirs de français, goûté aux spécialités locales… c’était reposant, dépaysant, rustre bref funky !

4000-iles-laos (9)

 4000-iles-laos (4)

Le fantasme du hamac sur le Mékong

J’ai voulu aller au bout du concept et j’ai tenté « le hamac à la belle étoile sur les rives du Mékong ». Un concept auquel Sylvain n’avait pas accordé une seconde de réflexion au vu des risques de palu (malgré un attirail complet de scoot exotique). Bref je m’organise: crème antimousitques très très méchants, drap, de l’eau, une lampe torche et une petite dose d’insouciance; j’y crois ! Alors ce qu’il faut savoir déjà ce que les berges du Mékong à cet endroit là, c’est un peu la jungle et la jungle la nuit c’est tout, sauf calme. Alors j’imagine les millions d’insectes, les centaines de singes, les milliers d’oiseaux bref toute la faune du coin, qui après une dure journée de labeur se lâche un peu dans la nuit mouate du Laos dans les dancing à mouches, les bars à singes et les nightclubs pour oiseaux : en tout cas le fait que le petit homme dans son hamac voulait dormir un peu, ça, ça les concernait mais alors pas du tout. Mais la journée avait été exténuante, le sommeil commençait à peser et je n’étais pas prêt à lâcher mon concept. Et puis comme un signe, une sorte de coup de pouce pour récompenser mon grand courage, un chaton vient dormir avec moi. Vous voyez le tableau. Au final cette cacophonie animale était magique: 1001 sons d’animaux, d’insectes, d’espèces en tout genre s’agitaient dans cette nuit noire, une sorte de mégalopole animalière grouillait à quelques mètres de mois. Et puis la catastrophe: mon imagination. Et oui qui dit jungle dit insecte… et qui dit insecte dit araignée, et les araignées et bien j’aime pas du tout ça. Bon il faut dire que les araignées du coin c’est pas les petits trucs à pleins de pattes qu’on écrase au pieds. Non là elles sont énormes, velues … rappelez vous ce petit encas au Cambodge. L’engrenage était lancé, plus j’y pense, plus j’y pense… j’imagine le chemin qu’elle prendrait pendant la nuit: du toit, des poteaux de mon hamac, le danger est de partout !! La peur m’a vaincue ce soir là… c’est tout penaud que je rentre me coucher dans la chambre, comme tout le monde…

4000-iles-laos (3)

 Les 2 dernières photos sont de Sylvain.


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

7 thoughts on “Le concept du hamak sur le Mékong”

  1. Jeff admin

    Merci Sylvain :-), c’est assez sympa de se replonger dans ce voyage, qui reste pour moi LE voyage ! bon faut que j’arrive à trouver comment faire pour afficher correctement le blog sous IE ….

  2. […] Derniers commentaires admin commented on Le concept du hamak sur le Mékong […]

  3. […] au soleil couchant sur ses rives, combien d’apéros ou de repas devant ses flots: Phnom Phen, les 4000 iles… Vientiane nous a offert d’excellentes soirées sur le Mékong. Ce crépuscule qui […]

  4. Bonjour!

    Je vous rassure pour le delta, ya pas d’araignées « méchantes », pas de migales comme au Cambodge. Les seules qu’on trouve dans les zones à population khmères sont d’élevage car c’est un met recherché chez les khmers (pas chez les kinh).
    Il y a quelques serpents par contre, mais le risque est faible de se faire mordre…
    Pas de paludisme non plus, du moins sauf si vous allez dans les zones très reculées de la mangrove de Ca Mau.
    Le vrai risque c’est bien le moustique, mais pour la dengue contre laquelle il n’y a pas de vaccin.
    Il faut absolument dormir sous une moustiquaire, sauf si vous êtes au milieu d’une grosse rivière ou dans une chambre climatisée. Les répulsifs ne sont efficaces que quelques heures, et ici les moustiques n’ont pas appris à l’école qu’ils fallait y faire attention.
    Sans parler de dengue, dormir à la belle étoile peut faire que vous soyez tellement piqué par les moustiques que la dose de « venin » soit trop important pour votre corps et que vous fassiez une réaction allergique. C’est rare mais possible.

    Yannick.

  5. […] royaume des backpackers se situe sur un des delta du Mékong, au sud du Laos : les 4000 îles. Les 4000 îles, c’est principalement 3 îles placées au milieu du Mékong, extrêmement […]

  6. Tonkin Voyage Vietnam

    La rivière Mekong traverse 5 pays asiatique. La vie au bord de la rivière est identique dans chaque pays, mais aussi particulière. Une chose incontournables: les marchés flottants à Mekong. Au Laos, cambodge, Vietnam, il y a bcp de marchés flottants mais les marchandises sont différentes. Au Vietnam, j’aime bien acheter les fruits tropicaux très frais.

Leave a Comment