Face à la mer d’Irlande

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

La dernière fois que je vous parlais du Pays de Galles, je vous ai laissé en pleine cambrousse. Forêt, collines… du vert plein les yeux ! Aujourd’hui c’est plein bleu ! Et oui le Pays de Galles a de très belles côtes sur le mer d’Irlande, notamment celles du parc national de Pembrokeshire : 299km de nature sauvage attaquée par la mer ! D’ailleurs le National Geographic himself a élu cette année (enfin l’année dernière en 2011…), la route qui traverse ce parc national le long de côtes, la seconde meilleur route de trek au monde. Rien que ça. C’est Micky (notre guide) qui est content.

La mer c’est beau, c’est sympa, c’est joli, c’est romantique mais comme j’avais eu l’idée lumineuse (surement une déprime passagère) de choisir le groupe Sport & Aventure (je mets de majuscules pour que ça pète un peu), et bien la mer ça peut être froid et fatiguant ! En fait c’était mes craintes avant de m’y jeter (à l’eau). Mais j’avais bien tort (comme rarement). On commence tout de même par un moment d’humiliation publique : la phase « je met ma combinaison » (ce qui me rassurait pas sur la température de l’eau). Faut avouer ces trucs là, faut être bien bâti sinon c’est la sanction. Cette salop…rie de combinaison ne laisse rien passer. Passons ce moment douloureux. Direction la plage. Et là j’ai eu un peu eu l’impression de revivre une scène de ce chef d’oeuvre du 7ème art dont la planète se souvient avec émotion : Armagedon. Oui vous savez, quand sur une musique « je gonfle les pectoraux », l’équipage héroïque de la navette spatiale embarque. Et bien c’était nous, sauf que nous marchions dans la vase, et que nous allions juste faire du canoë sur les côtes galloises. Ok c’est pas pareil que d’aller sauver le monde, mais j’avais quand même les pec’ gonflés. (enfin le pec).

Eddy, Micky et Karen


Bruce, Ben et leurs copains
Y a quelque chose non ? Pas convaincu ?! hmmm ah j’ai notre Liv Tyler à nous alias Lindsay :

Regard hollywoodien ou pas ?!

Et puis il a fallu y aller. Et oui. Mais j’arrête mes jérémiades car en fait c’était vraiment top. Le soleil était de la partie et l’eau n’était pas si froide. Comment je le sais ? Ah. Oui. Bon ben dans les 10 premiers mètre, j’ai basculé deux fois dans l’eau. Le plus humiliant (encore une histoire d’ego) n’étant pas de perdre l’équilibre sur cette coque de noix. Non, le plus humiliant c’est ce petit côté phoque échoué sur la banquise lorsque vous tentez de remonter sur le canoë alors que vos petits camarades, déjà hilares de vous voir jouer les sous-marins, manquent de se dérocher la mâchoire devant ce spectacle assez lamentable (inutile de taper sur google « jf phoque banquise canoe pays de galles » j’ai pulvérisé tout document compromettant). Ceci dit moi aussi je me suis bien marré et le guide nous a fait même faire quelques tours de manège aquatiques, Micky dans ses oeuvres :

Je ne peux pas vous diffuser la vidéo où Lindsay nous fait un petit tonneau car elle a la même vidéo de moi. Un peu comme pendant la guerre froide, on se neutralise avec nos 2 armes nucléaires.

Petit dwich à l’anglaise sur la plage et nous voilà prêt pour l’Aventure, le truc que tout le monde attendait en tremblant (ou pas pour certains) : le costeering. Oui, moi non plus je n’avais jamais entendu parler de ça mais en fait relativement simple : se balader sur la côte, en grimpant, sautant, explorant cavités et autres grottes. Le grand moment ? le saut de 8m. Je faisais volontiers le malin quand il s’agissait de faire la bombe d’un rocher à 3,4 m par contre à 8m… Alors bien sur, la petite vidéo ne rend pas du tout mais bon « I did it » !

Un dernier petit coup d’oeil…

… et direction la maison de location. Mais non, ce soir c’est insolite, c’est pays de Galles, c’est mer d’Irlande, ce soir j’irais dormir dans votre phare. Oui question hébergement insolite j’avoue avoir été servi sur ce coup là (thank you Micky).

Alors attention ce n’est pas le phare rustre d’antan, avec à peine une bougie et du chauffage. Non, ici c’est le phare 4 étoiles : sauna, piscine chauffée, 5 chambres, lounge au sommet du phare… nickel pour prendre un peu de repos avant notre dernière journée le lendemain à Cardiff.

Nickel aussi pour quelques bons fous rire et d’excellents moments avec ma petite bande à barboter à 3h du mat’ dans la piscine à 25°C alors que dehors le vent, la nuit et la brume ont envahi la côte.

8h. Les yeux fatigués, mais face à la mer, il faut remettre la machine en route (et quelle machine !). Il nous reste de la route à faire pour arriver au point de ralliement pour tous les blogueurs (rappelez vous il y a 4 groupes) : Cardiff, capitale du Pays de Galles et terminus de notre aventure…

To be continued…

Infos pratiques :
> pour se réserver sa petite semaine dans ce phare :  http://www.theoldlighthouse.co.uk/lighthouse.htm ou http://www.coastalcottages.co.uk


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

2 thoughts on “Face à la mer d’Irlande”

  1. Sympa le saut de 8m, mais j’avoue qu’il y a peu de chance que je tente cela. Le plus haut que j’ai fait c’était 7m, dans une cascade et en rafting, en Nouvelle-Zélande… Mais sauter de 8 mètres de haut comme ça, non merci LOL….
    Sinon le phare est juste énorme je trouve, bien trouvé comme endroit

  2. Excellent ce blog moi qui a toujours eu envie de visiter l’irlande belle intro

Leave a Comment