Pakse, sous préfecture de Champasak

Après notre parcours de feu, nous voilà donc dans cette sous préfecture de Champasak, Pakse. Et une sous préfecture au Laos, c’est pas gégé. Dans notre parcours, c’était pourtant une étape obligatoire, pour rejoindre ensuite la capitale, Vientiane. Et quand je dis obligé, on a eu du mal à tuer le temps une journée entière pour attendre le départ des bus de nuit. Au programme du jour: balade dans les chemin de terres, autour de la rue principale, visite du centre commercial flambant neuf,

Photo de Sylvain

montée jusqu’à l’hôtel de luxe du coin (un ancien palais colonial, transformé en palais communiste et pour finir en hôtel de luxe… un peu l’histoire du Laos résumée dans ce palais), redescente de l’hôtel de luxe, repassage par les petites rues et partie de dames avec des capsules de bières… je vous dis pas gégé!

Mais bon tout même, la poésie du lieu me suffisait: j’étais au LAOS, ce petit pays du bout du monde, coincé entre la Chine, le Vietnam et la Thailande… ce petit pays, dans cette province au nom qui claque: Champasak !! Je vous l’avoue, je n’ai pas l’étymologie exact du nom, mais le Champa était un des nombreux royaumes (IVème siècle) du coin.  Bref j’étais au bout du monde, à attendre mon bus, à laisser filer les heures,qui passaient lentement… et j’étais bien!

Related posts

1 thought on “Pakse, sous préfecture de Champasak”

  1. […] nous avons une belle communauté vietnamienne laotienne. Nombre d’amis sont nés à Pakse ou Vientiane pour suivre le même chemin que Thiane (je suis de la même génération). J’ai […]

Leave a Comment