Une journée japonaise

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Quand les voyages vous ont vraiment plu, il est souvent très difficile d’en parler : que vous vouliez faire un album photo ou des articles sur votre blog, vous avez tellement envie de bien rendre les sensations, les images, les impressions de ce voyage, que vous vous faites une montage de tout ça. Résultat : l’album photo ne se fait jamais et je parle de Minorque. Alors j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes ou plutôt le sumo par les oreilles et de commencer à vous raconter un petit bout de ma semaine japonaise à Tokyo.

Et ma première journée nippone fut très représentative de l’art de vivre japonais. Récit.

Levé dimanche matin chez Toru, mon ami japonais qui m’héberge dans la grande banlieue de Tokyo, à un peu plus d’une heure de train de Shinjuku, quartier emblématique de la capitale nippone. Un vent à décorner les boeufs souffle sur ce petit bout de terre. Les vitres tremblent un peu parfois. Et encore à moitié endormi dans les premières lueurs du jour (il était 10h30…), je sens ce vent qui va jusqu’à secouer mon tatami. La vache, ils rigolent pas avec le vent ici ! Je me décide à me lever. Vraiment puissant ce vent pour me réveiller quand même. Et Toru de me dire :  » tu as senti le tremblement de terre ?! Il était de 6 celui-là ». Ambiance : à peine arrivé, que le Japon me souhaite la bienvenue à sa manière ! Et moi qui croyait que c’était le vent…

L’après midi, Toru avait eu l’excellente idée de m’organiser le moment détente qui va bien pour commencer la semaine : des bains publiques japonais. Direction Yokohama, 2ème plus grande ville du Japon avec 3,5 millions d’habitant, où un centre ultra moderne tout neuf, tout beau de bains japonais nous attendait : 4 étages de massages, de bains, de relaxation, de détente… Vous vous baladez toute l’aprèm en kimono et pieds nus, dans des zones mixtes ou pas, à bénéficier de tous les petits plaisirs nippons : bain d’eau chaude en extérieur (pas plus de 10° à l’extérieur), sauna (aux herbes, très chaud 90° ou encore moyen 60°)… On se lave, se brosse les dents, lave les cheveux, s’endort, nu ou pas, tout ça « ensemble ». Oui je sais c’est le concept mais c’était ma toute première fois… Après 3 heures d’intense détente me voilà dans les vapes prêt à suivre Toru où bon lui semble. En l’occurrence, c’est pour retrouver une bonne amie à nous : Chihiro !


Oui Chihiro c’est la jeune femme dans le vent qui connait les bons coins de la capitale pour des petits dîners typiques comme des bars branchouilles de Shibuya. Et puis Chihiro est très mimi et dîner avec une jolie japonaise, ça c’est le Japon ! Nous voilà donc dans un très beau restaurant (Chihiro tu as le nom du restaurant ?) : chaque table est isolée par des parois très fine, un calme impérial y règne, tout est ordonné, propre, beau, simple…

Nous mangeons sur tes tatamis, assis en tailleur et je regoûte avec plaisirs à ses saveurs si raffinées de l’Empire du Soleil Levant : soupe miso, poulet au four, poulet frit, bière Asahi… royal ou plutôt impérial !

Et comme les japonais sont loin d’être les derniers pour se laisser tenter par les sirènes des boissons alcoolisées, nous voici dans un petit bar de Shinjuku, dans des alcoves à déguster un champagne français, petit bout de France que j’offre à mes amis japonais. Et nous voilà reparti à parler de nos rencontres, comme des vieux combattant, il y a 10 ans de cela à Lyon ou à Tokyo…

Mon séjour nippon commençait bien.


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

1 thought on “Une journée japonaise”

  1. Superbes photos Tokyo est décidément une ville extraordinaire que j’aimerais également visiter.

Leave a Comment