Le prénom de sa mère

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

22H30, aéroport Charles de Gaulle, Paris.

Notre avion décolle dans une heure et demie. Tranquille.  Sylvain et moi arrivons avec nos pactages à la zone d’enregistrement des baggages de la compagnie aérienne nationale israélienne, El Al, ce qui rend un voyage quand même moins stressant par rapport à un vol lowcost quelconque. Assez heureux d’avoir décidé et organisé ce voyage, nous étions impatients de partir.

Nous savions que les contrôles étaient rigoureux… Nous n’avions pas encore retiré nos billets électroniques, que 2 employés d’El Al nous prennent séparément pour nous poser quelques questions de routines. Jusque là pourquoi pas. Le questionnaire commence: depuis quand connaissez vous votre ami? est-ce votre petit ami? pourquoi aller à Israël? quand avez vous planifié votre voyage? êtes-vous déjà aller en Iran? ok ok ok… les questions finissent par s’arrêter et l’inquisiteur rend compte avec le collègue qui interrogeait Sylvain à son boss. Et c’est là où le doute s’installe: ils débattent!!! 2 petits trentenaires, certes mal rasés, avec leurs petits sac à dos et appareil photo qui partent 10 jours sur les traces de Jésus, des templiers et autre Ben Gourion font débat sur leur honnêteté et sur leur possible mise en danger de l’état d’Israël, en tout cas du vol 714 pour Tel-Aviv… j’hallucine!!! Nos 2 enquêteurs (entre nous soit dit, le mien d’enquêteur n’a pas l’air très fûté avec ses lunettes doubles foyés- ok on n’avait dit pas le physique -) reviennent à la charge: notre interrogatoire continue.  Et là on atteint des sommets dans le style question-débile-qui-ne-te-dira-jamais-si-je-suis-un-terroriste-ou-pas: depuis combien de temps travailles tu dans ton entreprise? tu peux me le prouver? et là on en vient au plus pittoresque:
– Connais tu le prénom de la mère de ton ami?
– Non
– Quoi? moi je connais le prénom de la mère de mon meilleur ami!
Vous avez de la chance (un ton un peu énervé, il commençait vraiment à me gonfler)
– Qu’est ce qu’il aime dans la vie?
– Le vélo
– Ah….

Je commençais à me dire que tout cela allait nous mener nulle part, en tout cas pas à Jérusalem. Et puis soudain… « ok, you can go » (oui c’était en anglais). Tout ça pour ça.

23h00 Aéroport Charles de Gaulles, Paris – Zone d’embarquement
Est ce vraiment une bonne idée de partir là-bas?


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

Leave a Comment