Adresse secrète à Paris : une table d’hôte dédiée boeuf Wagyu dans une boulangerie

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Si vous me connaissez un peu vous avez que j’aime deux choses (entre autres) : l’insolite et la viande. Oui je suis plutôt du genre carnivore et quand je reçois une invitation comme celle-là, impossible pour moi de résister :

Je vous invite à venir découvrir la table d’hôte Archibald spécialisée dans le boeuf Wagyu

Du boeuf Wagyu ?

Une rapide recherche sur internet me confirme ce que je pensais : le boeuf Wagyu, qu’on peut appeler aussi parfois boeuf de Kobé (qui est une variante), c’est la Rolls Royce du boeuf. Voilà ce qu’en dit Wikipedia :  Le persillé de la viande (graisse intramusculaire : à l’intérieur plutôt qu’autour des muscles) est une des causes principales de la saveur de beurre sans égal du Wagyu, de sa tendreté et de son goût délicieux. Par ailleurs, le gras de la viande resterait plus pauvre en cholestérol que celui d’autres races.

Bref je dis oui. 

Ami vegan, à partir de cette ligne, je ne t’en voudrais pas si tu décides de ne plus continuer à lire.

Direction le 16ème arrondissement de Paris, pas loin de la place de l’Etoile, dans la chic et jolie boulangerie Joséphine qui accueille cette table d’hôte. Oui pour goûter le boeuf Wagyu d’Archibal, rendez-vous à la mezzanine de cette superbe boulangerie. Insolite je vous dis.

Un concept unique de passionnés

La table d’hôte d’Archibald chez Joséphine, c’est d’abord la rencontre de deux passionnés : Jean-François Clavier, entrepreneur passionné et passionnant, fondu de boeuf qui après avoir découvert en 1991 le boeuf Wagyu a décidé d’en faire son métier. Importateur, il lance en 2009 Archibald Gourmet qui en plus de fournir les plus belles tables de Paris (George V, Café Eiffel ou encore Michel Rostang) propose aux particuliers la livraison en 24h de délicieux morceaux de boeuf d’exception. Une rencontre donc avec Jean-François Celbert qui après 25 ans dans la farine (celle pour le pain hein) décide de racheter Joséphine, cette superbe boulangerie ouverte depuis 1848 à deux pas de la place de l’Etoile. Il en fait un haut lieu du délice des pains, y ouvre même un restaurant et décide donc d’accueillir cette table d’hôte, dans une alcôve cosy de sa boulangerie.

L’excellence à la bonne franquette

La table d’Archibald propose de marier l’excellence du boeuf Wagyu et un repas à la bonne franquette entre amis. Exclusivement sur réservation, la table accueille 4 personnes à midi au minimum et 6 à 8 personnes le soir. La côte de boeuf est le plat emblématique d’Archibald : plat ultra conviviale, la qualité de sa viande en fait aussi un moment d’exception. A noter que si vous réservez le soir, vous aurez la boulangerie rien que pour puisqu’elle ferme à 20h. De quoi donner une touche encore plus insolite à votre dîner.

 

Une expérience boeuf pour le plaisir

Et c’est vrai qu’on a passé un délicieux moment dans cette petite alcôve nichée sur la mezzanine de Joséphine. Pour ouvrir le festival Wagyu, Jean-François nous a fait découvrir ses pétales de Wagyu. Une viande de grison qu’il a fait transformer en Haute-Savoie (car il n’y a que là-bas qu’on sait bien le faire) par Gérard Vives : séchée naturellement pendant 6 mois, la viande s’imprègnent des 12 épices naturelles soigneusement sélectionnées dont le piment de Jamaïque Un véritable bonheur dans la bouche.

Le 2ème délice carnivore de cette entrée (sur la droite de la photo), c’est la Picanha de Wagyu. D’après une veille recette italienne, Jean-François fait préparer des découpes d’aiguillettes de rumsteck avec gros sel, thym, romarin, baie rose, écorce de citron et piment d’Espelette. Une viande marinée pendant 1 mois et une vraie surprise au palet : le boeuf fond. Divin.

Ces salaisons d’exception étaient accompagnées du Pain du coin. Une appellation qui prête à confusion et qui n’a rien à voir avec une baguette du coin. C’est un pain créé avec le maître boulanger Benoît Castel, au levain naturel, miel et sel de Salish. Vous ajoutez à votre tranche de pain, le beurre artisanal Bordier, confectionné en Bretagne à la baratte et au malaxeur en bois selon une méthode traditionnelle du XIXème siècle, et vous voilà aux anges. Pas de ceux de la téléréalité, les vrais.

La côte de boeuf Wagyu, mère de toutes les côtes de boeuf

Quand la planche de pain qui accueille la côté de boeuf atterrit sur la table, le silence s’impose. La mère de toutes les côtes de boeuf est là devant vous dans sa robe rouge saignante. Il est inutile de résister (et vous n’êtes pas là pour ça). D’une tendresse infinie, cette viande de boeuf va vous laisser un souvenir impérissable. Le gras qui croustille, la douceur du goût… fermez les yeux pour profiter de ce moment de grâce carnivore. Je ne vous dirais pas combien de fois je me suis resservi. J’ai honte.

Outre la qualité exceptionnelle de la viande, sa réussite se cache aussi dans sa cuisson : saisie à la poêle, la côte est ensuite cuite au four à pain.

Parfaitement accompagné de frites maison, d’un bon gratin dauphinois et d’une excellente baguette tradition de Joséphine, le plaisir est total. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un peu de verdure, les légumes de saisons seront là.

Pour la note sucrée de fin de repas, laissez-vous tenter par un éclair géant à partager (chocolat, café ou vanille), la spécialité du côté pâtisserie de Joséphine.

La table d’Archibald chez Joséphine, c’est l’occasion de s’offrir entre amis carnivores un moment d’exception et de convivialité dans un contexte insolite et cosy.

Chez Joséphine, on voit les fournils de la rue !

Infos pratiques

La table d’hôtes d’Archibald Gourmet chez Joséphine
Déjeuner du lundi au vendredi : 12h30 à 14h30
Possibilité de réserver le soir sur demande (vous serez seuls dans la boulangerie)
Réservation de 4 ou 8 couverts (75€/pers. hors vin)
Contacts : 06 87 50 04 63 / info@archibaldgourmet.com
Site internet / Page Facebook
Où ça ? A la Boulangerie Joséphine, 69 avenue Marceau 75016 Paris

Merci à Jean-François de nous avoir découvrir sa cuisine et son boeuf Wagyu. 

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

Leave a Comment