Rendez-vous à la brasserie du Lutetia

Le Lutetia est un nom qui me fait rêver depuis un petit moment. Non ce n’est pas l’origine latine du mot qui me plait mais plutôt son histoire très « rive gauche » : la création de l’hôtel par la propriétaire du « Bon Marché » pour ses clients provinciaux les plus aisés, sa période artistique et star de l’entre-deux guerres avec des clients comme Picasso, Samuel Beckett, Albert Cohen ou même Joséphine Baker, sa sale période de siège du service secret nazi pendant l’occupation ou enfin à la libération sa période centre d’information pour retrouver les juifs déportés. Et sinon c’est aussi un grand hôtel de luxe.

Lutetia_brasserie

J’avais donc envie de pousser les portes de ce monument et pour une belle occasion, j’avais décidé de dîner dans la brasserie du Lutetia. Le restaurant gastronomique « Paris », ce sera pour une prochaine fois. Car à la brasserie, entre autre, il y a de superbes plateaux de fruits de mer, et ça, c’était l’atout majeur pour la personne qui m’accompagnait.

Lutetia_brasserie_plateau_fruits_mers

Nous voici installé dans cette ambiance certe brasserie mais très feutrée. Miroirs, boules de lumière blanche, bois, table impeccablement dressée, un cadre un peu 70’s qui donne une ambiance singulière et très agréable.

Lutetia_brasserie5

Sur le menu, même si nous avions déjà choisi notre fameux plateau, c’est la cuisine traditionnelle française qui est à l’honneur : poulet fermier, caneton, carré de cochon, tartines de sardine… pas de surprise mais que des bons produits. Mais ce qui nous attendait se classait aussi dans la catégorie bons produits… de la mer : 18 huîtres (diverses tailles et origines), 1 tourteaux, des crevettes, des bulots que du bonheur. Un bonheur accompagné par un excellent Chardonnay Elegance 2008 (blanc).

Lutetia_brasserie_plateau_fruits_mer

La serveuse qui nous a accompagné toute la soirée a été excellente : proche de nous, elle prenait le temps de nous conseiller sur note choix, malgré le client star à gérer de la soirée : le héros des Monty Python  juste à côté de nous, John Cleese.  Nous avons terminé notre dîner par la célèbre note sucrée : un chouchou de chocolat (vanille et caramel à la fleur de sel). Divin.

Lutetia_brasserie_dessert

Mais nous n’allions pas quitter le Lutetia se prendre un dernier verre dans son superbe bar. L’un des tout premiers bar Art Déco de la capitale, conçu par les architectes  Louis-Charles Boileau1 et Henri Tauzin avec des sculptures de Léon Binet, puis de Paul Belmondo.

Lutetia_bar2

On imagine facilement les plus grands artistes de St Germain des Prés, venant là pour siroter un doux mojitos tout en parlant de leurs prochaines aventures. L’ambiance est calme, les sièges cuirs confortables, la lumière tamisée, le pianiste appliqué, la carte des cocktails incroyablement longue et variée … et le mojito fraise se déguste tout doucement…

Lutetia_bar

Lutetia_bar3  Lutetia_bar_piano

Très heureux de ma petite soirée. Le Lutétia, même si nous n’étions qu’à la brasserie, a su nous accueillir avec le tact, l’efficacité et la finesse dû à son rang. D’ailleurs il était manifestement temps d’y passer car le palace du boulevard Raspail va fermer ses portes pour deux ans de travaux. L’occasion d’y retourner pour fêter son retour parmi nous …

Lutetia_brasserie2

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 

Related posts

2 thoughts on “Rendez-vous à la brasserie du Lutetia”

  1. Très bel endroit, ça fait envie ! merci pour le reportage …

  2. Carla

    super endroit ! merci

Leave a Comment