Balade dans le vieux Batavia de Jakarta

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Mesdames et messieurs nous sommes à 11 586 km de Paris, la température extérieure est de 32°C, avec un taux d’humidité de 70%, vote blog voyage Vol 714 vient d’atterrir sur l’île de Java, à Jakarta, capitale de l’Indonésie. Vous pouvez détacher votre souris et commencer votre voyage dans cet article.

Suite de mes aventures indonésiennes avec une escale de deux jours dans une fourmilière géante de 8.8 millions d’habitants. Un bouillon de vie et de culture mais avec les eaux de la mer de Java pour prendre une belle bouffée d’air (à suivre dans un prochain article).

Au milieu de ces 66 ha de folie urbaine, il existe une ville dans la ville. Une vieille ville dans la cité, le vestige d’une autre époque pour l’Indonésie, le Vieux Batavia. Sortez votre costume du XVIIème siècle, votre perruque à boucle blanche et votre petite pinte d’Amstel, petit voyage dans le temps dans la capitale néerlandaise de l’Indonésie colonisée.

A ne pas louper en fin d’article, les 2 détails insolites du Café Batavia.

Batavia, la capitale des Indes Orientales Néerlandaises

vieux-batavia-jakarta (8)
Plan du port de Java et de Batavia de 1628, musée de Jakarta

 

Si vous n’êtes pas bien à jour dans vos cours d’histoire, vous avez peut-être loupé que les hollandais s’étaient invités sur l’archipel indonésien au début du XVIIème siècle. Sur les ruines fumantes de l’ancienne capitale Jayakarta, les hollandais construisirent leur capitale bien carrée, bien européenne, à eux, Batavia (en 1619 à 17h12 pour être précis – à 18h12 il l’inaugurait avec en prenant n petit apéro bière). Pour la petite histoire, les architectes de la ville installèrent la première pierre sur un champ de salade Batavia. La capitale des Indes Orientales Néerlandaises.

Carrefour commercial en plein essor (seuls les néerlandais avaient le droit d’y vivre), la Reine de l’Orient comme on l’appelait à l’époque (oui je m’en souviens encore) était l’étape obligatoire avant l’Europe pour tout un tas de denrées exotiques : noix de muscade, poivre, thé, café, céramiques, tissus etc.

Le rayonnement de ce quartier (appelé aussi Kota Tua Jakarta) d’une capitale qui s’était largement étendue, s’éteignit à la fin du XVIIIème siècle : les épidémies (paludisme en tête), le manque d’entretiens des canaux, le besoin de place firent partir la population vers le sud.

L’indépendance de l’Indonésie dans les années 50 acheva un quartier de plus en plus délaissé notamment à cause d’une forte croyance aux… fantômes. Rien que ça (c’est sûr croiser un néerlandais de 300 ans avec sa vieille perruque blanche ça fait réfléchir). Mais il y a un peu plus de 10 ans, un véritable plan de rénovation fut lancé. Et on peut dire qu’ils ont bien fait.

La place Fatahillah

C’est le spot du Vieux Batavia. Ce large carré préfigure de la rigueur architecturale des bataves : un joli carré bien taillé. Les chariots de marchandises ont laissé la place à un horde d’écoliers jouant avec des vélos multicolores. Ouais le mec exagère toujours, ça fait trop carte postale photo Instagram son truc. Et bien je vous assure, regardez.

vieux-batavia-jakarta (6) vieux-batavia-jakarta (14)

On est donc tout de suite sous le charme de cet espace de vie et d’histoire. Le siège administratif de la compagnie hollandaise des indes orientales (qui deviendra plus tard l’hôtel de ville ) a laissé place au musée de la ville, qui vous allez le voir, renferme quelques surprises.

Le musée d’histoire de Jakarta

Aussi appelé Fatahillah Museum histoire d’être raccord avec la place (pas con), ce musée retrace l’histoire de la ville des temps préhistoriques jusqu’à l’indépendance du pays en 1945 en passant par la fondation de la ville de Jayakarta en 1527 par le prince Fatahillah de Banten.

Les boiseries et le mobilier du musée rappellent le faste du pouvoir néerlandais à Batavia. Tout comme les cachots, inondés la plupart du temps pour agrémenter le séjour des esclaves rebels. Classe.

vieux-batavia-jakarta (10)

Certaines pièces m’ont tout particulièrement intéressé. Comme cette stèle en sanskrit, où à la manière de Vishnu, le courageux (dit l’inscription) roi Punawarman signe avec ses pieds.

vieux-batavia-jakarta (11)

Bon ben là, c’est directement un éléphant qui a signé. Enfin c’est l’éléphant Airavata, dont Vishnu se sert pour voyager, qui est représenté ici.

vieux-batavia-jakarta (12)

airavata

 

 

Dans la religion hindouiste, Airavata (en sanskrit ऐरावत airāvata ou ऐरावण airāvaṇa, en thaï เอราวัณ Erawan) est un éléphant blanc qui porte le dieu Indra. Il fait partie des produits merveilleux créés par le barattage de la mer de lait.

 

 

On croise aussi de jolis sourires indonésiens dans les couloirs du musée. Pas évident de demander aux indonésiens de poser devant l’appareil. D’une parce que j’ose pas trop et de deux, en voyage de presse, on est tous à se précipiter sur le moindre enfant. Tout le monde fait la même photo. Vaste débat vous allez me dire. Bref j’étais en tête à tête avec ce joli couple qui visitait le musée. Même si la petite fille trouve que j’ai une tronche un peu bizarre. Bon c’est pas faux d’ailleurs.

vieux-batavia-jakarta (13)

Le Café Batavia façon Winston

Sur cette place Fatahilla, ne loupez pas le Café Batavia pour votre repas juste en face du musée. Ambiance vintage à souhait dans cette maison coloniale qui a plus de 200 ans. On s’imagine agent secret des années 50 en train de siroter un Martini (et de commencer à draguer la correspondante locale) ou grand reporter du bout de monde dans les années 30 en train d’écrire un carnet de voyage au rythme lent des ventilos de plafond. Figurez-vous qu’on appelle ça un bar style Winston Churchill. Il a même été élu par Newsweek International en 1996 meilleur bar du monde. Bon pour l’Apéro du Jeudi en Indonésie ça.

vieux-batavia-jakarta (1)

vieux-batavia-jakarta (2)
Arriverez-vous à trouver dans cette galerie de portraits une personnalité française ? Réponse dans quelques lignes !

 

vieux-batavia-jakarta (15)

On y mange très bien autant des plats indonésiens que des plats occidentaux. J’ai évidemment opté pour la version indonésienne du repas. Que du plaisir.

 

vieux-batavia-jakarta (5)
Ce midi là j’ai eu le plaisir de goûter au nasi goreng avec calamar sauce soja caramélisé. Le nasi goreng qui veut littéralement dire riz frit est assaisonné de son kecap manis (sauce soja sucrée), d’échalotes, d’ails, de tamarin et de piment. C’est le plat emblématique de l’Indonésie ! En dessert, soupe buah ala, comme le dessert « 3 couleurs » que j’adore dans mon quartier de Belleville (Paris) : lait coco, gélatines de fruit. Ca fait fuir certains. Moi ça m’attire !

 

A noter quelques détails insolites au Batavia Café. Tout d’abord cet urinoir avec miroir. Je dois avouer je n’ai pas compris le concept. Une comparaison avec les collègues ? Vérifier si on a un point noir sur le visage tout en urinant ? Prendre un selfie ? Non j’ai pas trouvé…

vieux-batavia-jakarta (3)

Et le portrait de tonton. Oui François Mitterrand dans l’escalier du Batavia, c’était la personnalité à découvrir plus. Sacré déco.

vieux-batavia-jakarta (4)

A noter que le Batavia est aussi très sympa pour prendre un verre le soir. Les cocktails nous a-t-on dit sont délicieux. Va falloir qu’on revienne tester.

Mais le vieux Batavia ne se résume pas à la place Fatahilla. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de pousser un peu plus la visite de ce quartier historique. Quelques points que j’aurais aimé découvrir et qu’il ne faut pas louper : l’ancienne cour de justice qui abrite le musée des beaux arts, la Gereja Sion (église du XVIIème, la plus ancienne de Jakarta) ou encore le pont-levis de Kota Intan (seul pont-levis hollandais encore debout en Indonésie). D’ailleurs si vous avez des bons plans à partager, n’hésitez pas à commenter l’article ! Prochain voyage, on prend le large sur une des nombreuses îles à quelques coup de rames de Jakarta.

Voyage de presse organisé par Wonderful Indonesia. Et c’est vrai que c’est Wonderful.

jeanfrancoisv714

Bienvenue sur mon blog voyage !

En 2006 de retour d’un voyage quasi initiatique en Asie du Sud Est, je ne voulais pas oublier mes rencontres, les paysages, mes découvertes… j’ai donc décidé de créer Vol714.com, mon blog voyage.

A côté de ce blog voyage, j’anime un autre site voyage Voyage-Insolite.com, deale des cadeaux sur Super-Insolite.com et prends l’Apéro le jeudi avec Aperodujeudi.com.

Je suis basé à Paris mais j’ai un coeur de lyonnais 🙂
Me contacter : jf@vol714.com

Facebook Twitter LinkedIn Flickr YouTube   

Termes de recherches :

  • place batavia jakarta

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

Leave a Comment