Le Paris-Berlin de 20h

Quel meilleur jour que ce 11 novembre, célébration de la paix entre la France et l’Allemagne, pour  me remémorer mon petit voyage à Berlin, histoire de se dire que nous avons bien de la chance aujourd’hui d’aller en Allemagne pour le plaisir et la découverte.

Il y a quelques semaines donc je recevais une sympathique invitation : rendez-vous sur les quais de la gare de l’est, pour prendre le Paris-Berlin de 20h. Il y avait dans cette invitation de la Deutsche Bahn pour découvrir sa City Line, comme un parfum d’aventure, de vintage : je m’imaginais un peu comme sur l’Orient Express, comme dans un roman d’Agatha Christie, rencontrer dans ce train de nuit moult personnages et commencer petit à petit à me plonger dans Berlin, dans les vapeurs d’un currywürst qu’un stewart me servirait dans ma cabine.

city_line_deutsche_bahn

Attention au départ

Oui monter dans ce train de nuit, certes plus encré dans les années 70 que dans un roman d’Agatha Christie, c’est un vrai petit moment d’aventure, c’est une atmosphère, une excitation. J’allais passer une nuit entière dans ce train, pour ouvrir les yeux, le lendemain, sur les quais de la gare de Berlin. Presque un voyage dans le temps. Les présentations faites avec mes camarades d’expédition (Isabelle, Sidonnie, Elisa, Patricia, Emmanuelle, Olivia… oui que des demoiselles), la soirée commença dans un compartiment réservé pour notre petit dîner du soir: currywürst (saucisse allemande au curry), saucisses de Nuremberg et pommes de terre, bières, et même vin français pour l’occasion.

city_line_deutsche_bahn2

Le paysage défile quasiment au même rythme que les bouteilles, et on a un peu l’impression de dîner dans un restaurant itinérant. Tout cela est charmant d’autant que la soirée s’anime bien.

city_line_deutsche_bahn3

On en oublie même que nous sommes dans un train de nuit et qu’autour nous, certaines couchettes ont déjà éteint leur lumière. Ce dîner, ce n’est pas seulement l’occasion de goûter aux quelques spécialités allemandes plutôt bonnes pour un service de train, non. C’était aussi l’occasion de découvrir un peu plus en profondeur l’offre de la City Line.

La City Line

Départ à 20h pour une arrivée à Berlin vers 8h30 (le train s’arrête un peu la nuit pour ne pas arriver trop tôt) avec quelques arrêts durant la nuit. Plusieurs conforts proposés : places assises pour les warrior et les minis budgets, voiture couchette avec une vraie couchette mais si vous ne remplissez pas les 6 couchettes, vous partagerez la voiture (possibilité pour les demoiselles de demander à n’être qu’avec des demoiselles – par contre impossible pour un mec de demander à n’être qu’avec des filles, c’est moche) et enfin le top, les voitures lits qui peuvent accueillir jusqu’à 3 personnes, mais que vous pouvez réserver seul. C’était ce qu’avait fort judicieusement choisi pour nous la DB : nous avions chacun notre cabine mais nous partagions toilettes et douche « sur le palier » (la voiture lit confort line possède une douche et un wc privatif). Question prix une myriade de formule brouille un peu les pistes mais si vous vous y prenez 2 ou 3 mois à l’avance vous pourrez avoir de supers prix (environ 50€ le trajet) par contre au dernier moment c’est un peu cher.

city_line_deutsche_bahn5 city_line_deutsche_bahn6

Pour moi clairement, la City Line est parfaite pour un petit groupe d’amis qui a envie de s’offrir un beau petit voyage à Berlin : avec un compartiment privatisé vous serez tranquille pour faire la fête, discuter autour d’une petite bière une partie de la nuit. A l’inverse, ce train de nuit peut aussi être un moyen sympa de faire des rencontres.

Au petit matin vous sentez une certaine activité dans le couloir. Berlin n’est plus très loin. Vous connaissez la roulette russe du rideau ? Petit jeu fort sympathique qui consiste au réveil à relever votre rideau pour savoir où vous êtes. Si vous n’avez pas de chance, vous vous retrouverez nez à nez avec un passager, de l’autre côté de la vitre, qui attend sur le quai son train, vous êtes en pleine gare et vous venez à peine de vous réveiller. Expérience vécue au sein de notre petite groupe (elle m’a fait promettre de ne pas donner son nom), le passager sur le quai a pris peur et s’est enfui en courant.

city_line_deutsche_bahn_petit_dej

le petit déj’

Si le roulis de train vous a plus bercé que dérangé, vous voilà prêt pour commencer une belle journée à Berlin.

A suivre…

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 

Related posts

1 thought on “Le Paris-Berlin de 20h”

  1. lol sympa l’anecdote du passager sur le quai 😉

Leave a Comment