Revenir à Angkor… toujours

Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Angkor. Ma première visite en 2006 m’avait fasciné. Mais pourquoi suis je attiré par Angkor comme un papillon de nuit par la lumière ? Est ce le fait qu’elle représente pour moi l’idée que derrière chaque peuple, aussi pauvre soit il un jour, se cache un Empire et le génie des hommes ? La féminité des Apsaras, ces divinités danseuses de pierre gravées sur les murs ? Le gigantisme de la cité et de ces temples ? Voilà quelques indices mais je m’en vais creuser un peu plus loin en essayant de vous faire découvrir à travers plusieurs articles pourquoi Angkor me fascine.

Point route

– arrivée sur Siem Reap le jour 4 de notre périple moto
– de Skun à Siem Reap par la RN 6
– nombre de km : 241

skun_siem_reap_cambodge

Mes cités d’or

Angkor ce sont mes cités d’or. Une vie d’archéologue suffit à peine pour reconstruire un des temples alors pensez- donc je n’aurais pas assez de ma vie pour connaître et tout comprendre d’Angkor. Et c’est surement ce qui me fascine. Des trésors dispersés sur des hectares, détruits par les khmers rouges, les chasseurs de trésor, la végétation… Chaque année on fait des découvertes à Angkor.

angkor_vat_soleil2

Par exemple j’ai vu récemment qu’on avait enfin un scénario très crédible pour le déclin soudain de cette cité au XVème siècle. Après une analyse topographique fine et l’étude de l’environnement, on s’est aperçu qu’à cette période le climat avait été très dure avec quasiment une décennie de grandes périodes de sécheresse intense alternant avec des pluies diluviennes. Résultat l’ingénieux (et gigantesque) système hydraulique d’Angkor (qui est la base de son développement) s’est détérioré à tel point que l’Empire Khmer, en déclin et attaqué par ses voisins thaï, a préféré laisser la cité à l’abandon.

Liberté

Cette année j’avais la liberté pour moi. Comprenez mon fidèle destrier, ma Honda. Idéal pour partir à la découverte des coins les plus reculés, des temples les plus éloignés du centre d’Angkor. Idéal pour profiter au mieux des paysages d’Angkor. Bref idéal.

Question hébergement c’est dans la petite ville de Siem Reap qui est juste à côté du site que nous n’avons pas eu trop mal à trouver un hébergement. Van & Ro n’ayant pas peur de se lever tôt décident d’aller voir le lever de soleil à Angkor Vat. Plutôt une bonne idée : le spectacle est superbe et la température sympathique pour les visites. Mais pas assez bonne pour me faire tomber du lit. Nous décidâmes d’un rendez-vous vers 11h. C’était sans compter sur la nuit cambodgienne. Je n’ai pas dormi de la nuit : panne de courant, plus de clim, du bruit de la clim d’en face qui marchait très bien… si bien qu’à 5h j’ai pu entendre le départ des deux motos de mes amis. Résultat 15 minutes plus tard j’étais devant ce superbe spectacle.

angkor_vat_soleil

Dans les prochains épisodes je vous emmène voir les sourires du Bayon, le petit peuple d’Angkor et pleins d’autres choses…

A propos de Jef
Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l’apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Facebook Twitter LinkedIn Google+ Flickr YouTube 


Ajoutez un peu de voyage à vos réseaux sociaux !

Related Images

Leave a Comment